Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble

Nelson Pernisco, artiste contemporain, est venu au mois de juin faire le montage de sa nouvelle exposition au sein du Centre d’art Bastille à Grenoble. Nous avons eu la chance de réaliser des portraits de l’artiste à ce moment là. Ces photographies ont été capturé in situ au milieu de ses œuvres !
Cerise sur le gâteau, nous avons couplé ces clichés avec une interview de Nelson Pernisco. Nous lui avons demandé quel était son processus créatif et ses inspirations. Il nous parle aussi de son parcours, de l’exposition « oui la nuit rêve minéral » et du collectif Wonder (lieu géré par et pour les artistes)…

Depuis quelques temps, nous avons le plaisir de réaliser les photographies des expositions qui ont lieu au Centre d’art Bastille (CAB). Ce Centre d’art contemporain se trouve à Grenoble en haut de la Bastille, colline surplombant la ville et sur laquelle fut construit au début du XIX ème siècle un fort militaire. L’accès au site se fait, principalement via un téléphérique urbain, l’un des plus anciens au monde, également appelé « les bulles » de Grenoble. Les œuvres des artistes sont exposées dans des casemates voûtées en pierre de taille. Ce qui fait l’une des singularités de ce centre d’art. Le Centre d’art Bastille propose une programmation riche et originale valorisant l’art contemporain international. Pour en savoir plus sur le CAB et les expos passées ou à venir : cab-grenoble.net

Nous espérons que cette interview et ses portraits de l’artiste contemporain Nelson Pernisco vous donneront envie de découvrir l’exposition « Oui la nuit rêve minéral », visible au Centre d’art Bastille jusqu’au 30 août 2020 (ouvert tous les jours sauf le lundi de 11h à 18h).

Portraits d'artiste
Interview de Nelson Pernisco

Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble

1 – Qui es-tu Nelson Pernisco ?

Je suis un artiste vivant et travaillant à Clichy dans la banlieue nord de Paris, dans un atelier collectif nommé le Wonder que j’ai initié avec plusieurs amis il y a huit ans.

2 – Quel est ton parcours ?

Je suis passé par l’école des Arts Décoratifs dont je suis diplômé.

3 – Qu’est ce qui t’as donné envie de devenir artiste ?

Il me semble que j’ai toujours eu une forte attache aux arts plastiques, beaucoup par le dessin petit. J’ai commencé à m’intéresser à l’art contemporain au lycée.

4 – Qu’as-tu appris pendant ton cursus qui te sert tous les jours dans ton travail ?

Je pense aujourd’hui que la chose la plus importante que je retiens de l’école d’art est d’avoir appris à défendre son travail « coûte que coûte » lors de rendez-vous devant des enseignants. C’est quelque chose qu’on ne retrouve plus ensuite et qui permet de se construire une pensée qui nous servira ensuite à nous lever le matin en sachant pourquoi on fait ce métier qui coûte souvent plus d’argent qu’il n’en rapporte.

5 – Comment définirais-tu ton art ?

Je mène un travail et une recherche sur la matière en générale, celle-ci m’amène à traiter la notion de temps dans la sculpture en produisant des installations évolutives ou érosives qui se transforme sur la durée de l’exposition.

« Je pense aujourd’hui que la chose la plus importante que je retiens de l’école d’art est d’avoir appris à défendre son travail « coûte que coûte(…). »

Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble

« L’exposition au centre d’art bastille prend pour point de départ ma visite de l’ancien observatoire de Pékin en novembre dernier, j’ai pu y découvrir d’ancestraux outils de mesure astronomique, presque laissés à l’abandon, mais encore empreints d’un grand rêve de découverte. Ils m’ont donné envie de réfléchir à des formes hybrides qui superposeraient ce qui constituait pour moi les deux grands récits collectifs du XXI siècle : l’effondrement écologique et la conquête spatiale. »

6 – Comment choisis-tu un sujet ? Quel est ton processus artistique, quelles sont les étapes de travail avant, pendant et après ? Et quels sont tes matériaux de prédilections ?

Je commence souvent par suivre une envie de transformer une matière, la forme et le thème viennent généralement ensuite.
En ce moment, je travaille beaucoup avec l’aluminium.

7 – Peux-tu nous parler de ta nouvelle expo au centre d’art bastille ?

L’exposition au centre d’art bastille prend pour point de départ ma visite de l’ancien observatoire de Pékin en novembre dernier, j’ai pu y découvrir d’ancestraux outils de mesure astronomique, presque laissés à l’abandon, mais encore empreints d’un grand rêve de découverte. Ils m’ont donné envie de réfléchir à des formes hybrides qui superposeraient ce qui constituait pour moi les deux grands récits collectifs du XXI siècle : l’effondrement écologique et la conquête spatiale.

8 – Tu fais partie d’un collectif d’artistes, peux-tu nous en dire plus ?

Oui avec le collectif Wonder nous occupons des bâtiments de plusieurs milliers de mètres carrés avant qu’ils soient démolis pour y installer nos ateliers ou nous accueillons 65 artistes et investissons dans du matériel industriel de construction, de cinéma, de musique, d’impression, de cuisine, etc.

Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble

11 – Peux-tu nous parler d’une expo qui t’a marqué ?

Deux expériences artistiques ont été constitutive chez moi, la Dia Beacon dans la province de New York. Et le Chichu muséum sur l’île de Naoshima au Japon.

13 – Quel est le voyage qui t’a le plus marqué et pourquoi ?

Je conserve un fort souvenir de mes voyages en Russie, il y a comme une part de moi qui résonne là-bas.

14 – Tu écoutes quoi en ce moment comme musique ?

$ucideboy$, Josman, Guizmo.

15 – Un ou plusieurs livres que tu pourrais conseiller à nos lecteurs ?

Bachelard, Benjamin, Camus.

16 – Un ou plusieurs films qui font partie de tes classiques ?

New York 97, Gummo, Nowhere.

Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble

« C’est en contaminant la matière que je produis des expositions où les différentes sculptures subissent des interactions érosives. À travers mes gestes, je parle d’épuisement, d’érosion, de putréfaction, de déliquescence et d’iconoclasme. En réunissant différents matériaux, je paramètre ce qui va se produire dans le temps de l’exposition. »

Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble

17 – Tu es plutôt terre, eau, air, feu ? Et pourquoi ?

J’aime la définition du Yi Jing, un dictionnaire chinois qui tente d’expliquer le fonctionnement du monde à travers une épopée des éléments. Le feu, la terre, l’eau, le bois et le métal sont considérés dans un mouvement général nommé 五行 (wu xin – cinq agir/mouvements). Ils peuvent interagir au travers d’un cycle de destruction ou d’engendrement.
Depuis une dizaine d’années ces notions accompagnement mon travail. C’est en contaminant la matière que je produis des expositions où les différentes sculptures subissent des interactions érosives. À travers mes gestes, je parle d’épuisement, d’érosion, de putréfaction, de déliquescence et d’iconoclasme. En réunissant différents matériaux, je paramètre ce qui va se produire dans le temps de l’exposition.

Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble

Merci à Nelson Pernisco pour sa disponibilité ainsi qu’à Emilie Baldini pour sa confiance.

Partagez nos photos sur Pinterest

Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble
Nelson Pernisco exposition CAB Grenoble

Nos photos de portraits vous inspirent,

vous souhaitez partager l’interview de l’artiste Nelson Pernisco ?

Epinglez cette image !

 

Vous avez aimé cette interview ?! Laissez un commentaire à la fin de l’article.

Vous avez envie d’essayez le portrait photo ? Venez vous faire photographier dans notre studio photo à Grenoble.

Retrouvez toutes nos interviews et portraits d’artistes sur le blog Take Photos and Say Yeah !

Suivez-nous sur Instagram

Nous sommes Violaine et Christophe, photographes en France. Nous prenons en photo de nombreuses personnes. Portrait photo d’artistes mais aussi de musiciens, d’écrivains, d’entrepreneurs, d’artisans et d’autres professionnels ainsi que des photographies pour les particuliers… Autant de passionnés passionnants avec lesquels nous discutons, nous apprenons… Chaque séance photo, en studio ou en extérieur, est alors l’occasion d’une rencontre, d’un partage d’expérience, d’un échange. Et si mettre en valeur nos modèles à travers la photographie nous fascine, mettre en lumière leurs personnalités et leur talents à travers une interview nous a semblé évident.

TOUS LES ARTICLES DE L'AUTEUR
Write a comment